2017_ccontagieux_explovisuelle.jpg

Biographie

Revendiquant le conte comme un art actuel, Céline parcourt la francophonie depuis 2006. 

En 2013, elle a co-fondé La Quadrature, 1er organisme de création en conte contemporain qui produit spectacles, performances, installations et créations sonores diffusées en baladodiffusion.

Filles de Cassandre, sa première recherche en création sonore, est invitée internationale au Festival Sonohr de Bern en Suisse en 2020.

Depuis 2015, Céline travaille en solo sur un cycle de création sur le rapport au corps des femmes dans notre société qui a fait naître Le reflet de Vénus (2015) et Maman est un mythe (2021).

En avril 2019, Céline est la récipiendaire de la résidence de création en conte offerte par Fred Pellerin, le CALQ et le RCQ pour son nouveau spectacle Maman est un mythe. 

Maman est un mythe (2021), 2ème opus de son cycle de création sur le corps féminin fait partie du Circuit Paroles Vivantes du RCQ.

Démarche

Je me réclame d’un retour à la parole face à une société hypra visuelle.

Convaincue que notre société a soif de récits, besoin de nouveaux mythes.

 

Alors, j’explore le langage, la place du corps dans l’espace, mais aussi le son. 

J’aime sentir l’inter influence entre les différentes dimensions corps-parole-son; entre matérialité, non-dits et absences.

L’immersion auditive comme moyen de créer plusieurs couches de communication avec l’auditoire est au cœur de ma recherche formelle autant du côté de la scène que de la création sonore.

 

Je cherche et je tire l’élastique pour trouver les interstices où se place ma parole.

Je crée des histoires contemporaines où quotidien et extraordinaire se mêlent.

Des univers parallèles où chaque élément est une symbolique, autant de références à notre société que de sensibilités personnelles qui font le caractère unique de mes œuvres, pour brancher le personnel sur le collectif.

Mes récits parlent du corps avec des mots qu’on n’exprime pas toujours, ce corps encore et toujours si tabou. Mon corps parle des paroles tues, revendique un amour des corps hors d’une norme imposée. Un amour de soi et des autres.

J’aspire à une œuvre narrative percutante et transformatrice, une vision engagée de ce que nous pouvons être demain.

20190425_114642.jpg